Photographes francais

Nadar

Gaspard-Félix Tournachon, dit Nadar, né le 6 avril 1820 à Paris, mort le 21 mars 1910 dans la même ville, est un caricaturiste, aéronaute et photographe français.

Il publie à partir de 1850 une série de portraits photographiques d’artistes contemporains, parmi lesquels Franz Liszt, Richard Wagner, Charles Baudelaire, Victor Hugo, Jules Verne, Hector Berlioz, Gioachino Rossini, Sarah Bernhardt, Jacques Offenbach, George Sand, Gérard de Nerval, Théodore de Banville, Jules Favre, Guy de Maupassant, Édouard Manet, Gustave Doré, Gustave Courbet, Loïe Fuller, Zadoc Kahn, Charles Le Roux, Hector de Sastres, les frères Élisée Reclus et Élie Reclus dont il est l’ami et Jean-Baptiste Corot.

Le pseudonyme Nadar a également été utilisé par son frère Adrien Tournachon sous les formes Nadar jeune et Nadar jne, provoquant la confusion. Il sera ensuite réutilisé par son fils Paul, avec la permission de son père.

René Maltête

(8 mai 1930, Lamballe, Côtes-d’Armor – 28 novembre 2000, La Ferté-Villeneuil, Eure-et-Loir) est un photographe français dont la particularité était de fixer sur sa pellicule des images insolites et humoristiques. Il a aussi publié des recueils de poèmes.

Oeuvres photographiques
Ses photos sont basées sur l’incongru avec un décalage inattendu, le trait d’humour est constamment présent, mais bien plus qu’une simple image, on y trouve une réflexion philosophique.
On peut, par exemple sur une des créations, voir en premier plan un panneau indiquant des travaux et en deuxième plan, un homme endormi sur un tas de sable. Ou bien, sur une autre photographie, un joueur d’échec face à un grand miroir, donnant l’impression qu’il joue avec sa propre image comme adversaire (plaisir solitaire).

Sarah Caron

C’est en cherchant son sujet pour son mémoire de maîtrise que Sarah Caron trouve sa voie. Raconter des histoires en images, partir à la quête du monde, des gens et de la vie ailleurs. Depuis douze ans, la photographe passe en moyenne neuf mois par an à travers le monde. D’Afrique, elle revient avec une enquête remarquée sur l’immigration clandestine subsaharienne avec le livre « Odyssée moderne », de ses années en Asie naissent plusieurs documents, notamment, « Les Ames errantes au Cambodge » et « La révolte des musulmans au sud.

John Deakin

(8 mai 1912 – 25 mai 1972) était un photographe français, surtout connu pour son travail centré sur les membres de Francis Bacon Soho cercle – voir Le Colony Room . Deakin avait voulu être peintre, et doutant de la validité et le statut de la photographie comme forme d’art, il n’a pas tenu ses travaux photographiques en haute estime, et beaucoup de ses photographies ont été perdus, détruits ou endommagés. Bacon base d’une nombre de tableaux célèbres sur des photographies qu’il a commandé par Deakin, y compris Moraes Henrietta sur un lit .

Un alcoolique chronique, Deakin mourut dans l’obscurité et la pauvreté, mais depuis les années 1980 sa réputation a grandi à travers des monographies, des expositions et des catalogues.